in

2021 ▷ KTM RC 390 vs Kawasaki Ninja 400 ventos.site

KTM RC 390 contre Kawasaki Ninja 400

BikeWale vous propose une comparaison de la KTM RC 390 et de la Kawasaki Ninja 400. Le prix d’exposition de la KTM RC 390 est de 2,76 994 et la Kawasaki Ninja 400 est de 4,99 000 . KTM RC 390 est disponible en 2 couleurs et 1 variante et Kawasaki Ninja 400 est disponible en 2 couleurs. En plus des prix, vous pouvez également trouver une comparaison de ces vélos en fonction de la cylindrée, du kilométrage, des performances et de nombreux autres paramètres. La comparaison entre ces vélos a été réalisée pour aider les utilisateurs à prendre la bonne décision d’achat entre KTM RC 390 et Kawasaki Ninja 400.

Aperçu de la comparaison RC 390 vs Ninja 400

Points clés RC 390 Ninja 400
Prix 2,76,994 ₹ 4,99 000
Capacité 373 cm3 399 cm3
Pouvoir 42,9 ch 47,5 ch à 10 000 tr/min
Économie 26 kmpl

Caractéristiques

KTM
RC 390
Kawasaki
Ninja 400
Odomètre Numérique Numérique
DRL (feux de jour)
Connectivité des applications mobiles
Navigation GPS
Port de chargement USB
Boîte de rangement avant
Rangement sous le siège
AHO (allumage automatique des phares)
Compteur de vitesse Numérique Numérique
Jauge de carburant
Tachymètre Numérique Terme analogue
Support d’alarme
Siège décalé
Nombre de compteurs journaliers 2 2
Type de compteur journalier Numérique Numérique
Jauge de carburant basse
Indicateur de bas niveau d’huile
Indicateur de batterie faible
Dossier passager
Pilon Grabrail
Siège passager
Repose-pieds passager
Jauge de carburant numérique
Type de démarrage Démarrage électrique Démarrage électrique
Lumière du changement
Antidémarreur
Regarder
Système électrique 12V CC 12V CC
Batterie 12V / 8Ah Libre de mantenimient
Type de phare Lampe frontale de projecteur Lampe de poche LED
Type d’ampoule de phare
Feu stop / feu arrière Feu arrière à LED Feu arrière à DEL
Clignotant
Passer la lumière
Caractéristiques supplémentaires

Comparaison de la moto sportive KTM RC 390 avec la Kawasaki Ninja 400 ABS 2018

La catégorie des vélos de sport légers a récemment atteint son paroxysme. C’est une bonne nouvelle, car ces petites motos sont conçues pour être largement fonctionnelles et financièrement accessibles.

Mieux encore, les fabricants repoussent les limites de ce qu’est une moto légère en augmentant constamment la cylindrée du moteur, le châssis et les performances de la suspension.

En 2015, KTM a présenté la révolutionnaire KTM RC 390, qui est rapidement devenue le top des motos supersport d’entrée de gamme. Depuis lors, la KTM est restée relativement incontestée en termes de performances absolues au sein de cette classe. Le RC a également bénéficié de modestes mises à jour entre-temps.

ktm ninja

Vainqueur de la KTM RC 390 2018 contre Kawasaki Ninja 400

Cette année, un nouveau défi est arrivé : la Kawasaki Ninja 400 2018. Ce n’est pas une Ninja 300 survoltée. La Ninja 400 2018 est une toute nouvelle moto.

Avec des chiffres presque identiques sur la fiche technique, à l’exception du nombre de cylindres dans les moteurs, ces machines Supersport légères semblent même lorsqu’elles vont de pair. Bien qu’ils partagent de nombreuses statistiques sur papier, leur expérience de conduite est clairement unique et conviendra à un certain type de cycliste, alors continuons la comparaison.

La grande nouveauté de cette catégorie et de la nouvelle Kawasaki Ninja 400 est sa grosse bosse de cylindrée, avec son bimoteur parallèle de 399 cm3 refroidi par liquide. Bien que Kawasaki North America ne revendique pas les chiffres du dynamomètre, ses homologues européens le font, signalant des pointes de 44 chevaux à 10 000 tr/min et 28 lb-pi de couple à 8 000 tr/min. Cela frappe la marque en termes de performances de rue – beaucoup de puissance d’arme et de déplacements, sans être écrasant.

Le petit jumeau parallèle ronronnant du Kawi est doux et incroyablement accommodant. Les motocyclistes débutants adoreront la puissance gérable et la courbe de couple plate, ce qui rend ce moteur facile à comprendre tout en gardant les choses très amusantes.

kawasaki vs ktm : kawasaki ktm

Test de la Kawasaki Ninja 400

Saisissez une poignée de l’accélérateur précis du Ninja 400 et vous entendrez un hurlement captivant. Il existe de nombreuses activités de démarrage pour faire des laissez-passer sur l’autoroute, ainsi que réparer votre canon ou votre piste le week-end.

En revanche, le DACT unique de 373 cm3 de la KTM RC 390 incarne le slogan Ready To Race de la marque autrichienne. Le moteur rauque et brut prétend générer un sourcil qui soulève 44 chevaux à 9 500 tr/min et 26 pi-lb de couple à 7 250 tr/min ; ce sont des chiffres impressionnants pour un célibataire légal dans la rue et à égalité avec le jumeau DOHC de Kawasaki. Compte tenu de la longue histoire de KTM dans la production de motos tout-terrain de nouvelle génération, cela ne devrait pas surprendre; l’entreprise sait une chose ou deux sur la façon de tirer le meilleur parti des thumpers et le KTM n’agit pas du tout comme tel.

Tourner l’accélérateur à câble vous permettra d’explorer une puissance de prise gérable avec la KTM RC 390. C’est incroyablement facile à contrôler, et même s’il faut un peu plus de finesse avec l’embrayage d’un arrêt qu’avec la Kawasaki, tout après cela. et prévisible. Parce que c’est une bosse, le RC 390 est plus enclin à vibrer à l’extrémité amère de la plage de régime que le jumeau parallèle de Kawasaki, et il dégage plus de chaleur ambiante.

À des vitesses soutenues plus élevées, le bicylindre Kawasaki ne travaille pas aussi fort que le monocylindre 26cc plus petit de la KTM. Cela se traduit par une conduite plus douce lorsque vous voyagez sur l’autoroute ou sur l’autoroute, et une bien meilleure économie de carburant que son rival. Surtout lorsque vous vous étirez les jambes, car le jumeau parallèle de 399 cm3 de Kawasaki a un plafond de régime plus élevé, il semble qu’il en ait un peu plus à l’extrémité supérieure.

Les deux machines sont associées à de bonnes transmissions à six vitesses associées à des embrayages à glissement, une caractéristique de sécurité intéressante pour les pilotes de tous niveaux.

Lorsqu’ils roulent à un rythme moyen, ces vélos boivent à peine du carburant et la capacité de carburant de 2,6 gallons de la KTM semble tout à fait adéquate. Cependant, lorsque le rythme s’accélère et que vous serrez le single, vous ferez beaucoup de trajets jusqu’à la station-service. Le Ninja 400, avec son réservoir de 3,7 gallons, a une autonomie nettement plus grande.

rc 390 contre ninja 400 : kawasaki 390

Test de la KTM RC 390

Lorsque la KTM RC 390 a fait ses débuts sur le marché américain en 2015, elle a attiré l’attention pour de nombreuses raisons, non seulement en raison de son apparence audacieuse, mais aussi parce qu’elle était équipée de composants tels que la fourche inversée WP de 43 mm, bien qu’elle ne soit pas réglable. , quelque chose qui n’est pas typique de ce segment. Pour compléter les tâches de suspension, un amortisseur WP avec réglage de la précharge du ressort et montage sans liaison sur le bras oscillant.

La suspension WP de haute qualité du RC 390 est bien amortie et amortie; cependant, il est axé sur la conformité et fonctionne très bien dans la rue. Bien qu’elle soit plus ferme que la Kawasaki, elle absorbe toutes les bosses sauf les plus grosses et tient bien sa ligne dans un virage lorsque vous avez envie de lancer la KTM RC 390 2018 dans une série de virages. Cela peut être un peu déstabilisant si vous frappez une bosse importante au milieu de la courbe, mais l’excellent amortissement de la KTM calme rapidement les choses et la RC 390 reste en bonne forme.

ktm rc 390 contre kawasaki ninja 400

En ce qui concerne les compétences de piste, la KTM RC 390 est une plate-forme éprouvée, compte tenu de son temps dans la série de courses KTM RC Cup.

La fourche Showa non réglable de 41 mm de la Kawasaki Ninja 400 et l’amortisseur KYB réglable avec précharge du ressort racontent une histoire similaire à celle de la KTM. La suspension est définitivement plus douce que celle de la KTM, mais l’amortissement est si précis que la Kawasaki fonctionne exceptionnellement bien, même si vous la serrez dans les virages.

Que vous fassiez vos trajets quotidiens, que vous alliez frapper les canons ou que vous vous dirigiez vers votre première sortie sur piste, la fourche traditionnelle et l’amortisseur de tringlerie de Kawasaki visent à plaire grâce à un bon équilibre entre maniabilité et confort. Cependant, la fermeté supplémentaire de la fourche de la KTM l’aide à se sentir un peu plus raffiné lors de ses déplacements tout au long de sa course.

Grâce aux empattements sportifs – 53,6 pouces sur le Ninja et un pouce plus court sur le RC – presque aucun effort n’est nécessaire pour tirer l’une ou l’autre de ces motos sportives légères jusqu’au bord du pneu. Bien que cela en fasse la plate-forme idéale pour les nouveaux cavaliers, les cavaliers plus expérimentés avec une certaine habileté pourront en extraire autant que possible sans jamais s’ennuyer.

kawasaki ninja 400 contre ktm rc 390: duke 390 contre ninja 400

Test de la KTM RC 390 2018 contre la Kawasaki Ninja 400

Il y a beaucoup de retours sur les deux châssis et je suis parfaitement satisfait des deux. Les deux vélos sont très stables, tandis que l’empattement plus long et le râteau supplémentaire du Ninja 400 le rendent un peu plus sûr.

Avec les deux motos fonctionnant à moins d’une livre ou deux de 365 livres chargées, gardez à l’esprit que la Kawasaki transporte un gallon supplémentaire de carburant avec un réservoir plein, elles sont presque égales en termes de transition d’un côté à l’autre. La KTM, avec son empattement plus court d’un pouce et ses bords de carrossage presque un degré plus raides vers l’avant à cet égard, et l’empattement plus court et le carrossage plus raide contribuent également à sa vitesse de rotation légèrement plus rapide.

Sur la route, sur la KTM, vous trouverez un jeu de pneus Metzeler Sportec M5 Interact, dans une combinaison de 110/70 à l’avant et 150/60 à l’arrière. Kawasaki utilise des pneus Dunlop Sportmax GPR-300 : 110/70 et 150/70. Les Metzelers et les Dunlops offrent une bonne adhérence dans la rue.

Si vous partez pour votre première sortie, les pneus standards seront tout à fait adéquats. Si vous souhaitez investir dans du caoutchouc de chenille adapté à la taille de votre moto, vous pouvez opter pour quelque chose comme le nouveau Bridgestone Battlax Racing R11.

La KTM RC 390 a une grande puissance de freinage pour une moto de sa taille. Équipé d’un rotor de 320 mm accompagné d’un étrier ByBre à montage radial (une filiale de Brembo) qui offre des capacités de freinage étendues. La sensation du levier est également bonne, offrant un excellent retour d’information lorsqu’il est difficile sur les dossiers. À l’arrière, un rotor de 230 mm associé à un étrier à un piston fournit une puissance de freinage adéquate.

Lorsque les coureurs commencent à les chauffer et à ressentir une certaine décoloration, KTM a conçu un poney pour les leviers réglables, ce qui lui permet de compenser la décoloration du frein avant (et de l’embrayage), ainsi que la possibilité d’ajuster les leviers à votre. goût.

ktm rc 390 contre ninja 400: ninja 400 contre duke 390

Kawasaki Ninja 400 à vendre

Les dossiers Kawasaki Ninja 400 font définitivement le travail, même sur la piste ….

Avatar of admin

Written by admin

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *

MRA8DE 300x225

2021 ▷ spécifications et révision, données de service Nissan MRA8DE ventos.site

Nissan Micra K12 2003 2010

2021 Nissan Micra / March (K12; 2003-2010) schema boite a fusible ventos.site