in

⚡ 2021 ▷ Compresseur à cylindrée variable : comment fonctionne ventos.site

1632862193 admin ajax

Contrairement à l’ancien compresseur à cylindrée fixe (FDC), le compresseur à cylindrée variable (VDC) fait varier automatiquement sa capacité de pompage pour répondre aux demandes de climatisation. Lorsque la température de l’habitacle est élevée, il augmente sa capacité de refroidissement jusqu’à ce qu’il atteigne la température souhaitée. Une fois la température souhaitée atteinte, il réduit automatiquement sa capacité à maintenir la température souhaitée.

Avec un VDC, il n’y a pas de secousse du moteur causée par l’activation et la désactivation de l’embrayage du compresseur (comme dans FDC). En fait, certains VDC n’ont pas du tout d’embrayage. Il en résulte un fonctionnement très fluide et une consommation de carburant améliorée.

comment fonctionne un compresseur de climatisation

compresseurs-a-deplacement-variable
compresseurs-a-deplacement-variable

Deux types de compresseurs à cylindrée variable (Fig. 1a et Fig. 1b)

Il existe deux types de VDC couramment utilisés : le compresseur à cylindrée variable à commande interne (ICVDC) et le VDC à commande externe (ECVDC). La figure 1a montre un ICVDC et la figure 1b montre un ECVDC. Ils ont fondamentalement la même structure interne. Ils ne diffèrent que par la manière dont la soupape de commande de déplacement est actionnée. Dans un ICVDC, la vanne de régulation est actionnée par la pression du réfrigérant dans la chambre d’aspiration du compresseur au moyen d’un soufflet ou d’une membrane. Dans un ECVDC, l’activation de la soupape de commande est effectuée par le calculateur du moteur ou par un module électronique externe à l’aide d’un actionneur à solénoïde. Observez le faisceau de l’actionneur de solénoïde (Fig. 1b). Le solénoïde est à l’intérieur de la vanne.

comment fonctionne un compresseur d’air à piston

Les compresseurs à cylindrée variable à commande externe (ECVDC) ont un bien meilleur contrôle de la cylindrée du piston, et donc de la température, par rapport aux ICVDC. Cela rend l’embrayage complètement inutile dans ECVDC, comme le montre la figure 1b.

La structure interne d’un compresseur à cylindrée variable (VDC) (Fig. 2)

La figure 2 montre les composants internes d’un VDC.

compresseurs-a-deplacement-variable

Compresseur à cylindrée variable à contrôle interne (ICVDC) – Déchargé et arrêté (Fig. 3)

Lorsque le compresseur n’est pas chargé de réfrigérant, le plateau oscillant est maintenu dans la position angulaire minimale par le ressort sur l’arbre (Fig. 3). Le soufflet de la soupape de commande de déplacement (DCV) est dans un état dilaté, fermant le port côté bas tout en ouvrant le port côté haut.

compresseurs-a-deplacement-variable

ICVDC chargé mais ne fonctionne pas (Fig. 4)

Lorsque le système est chargé et que le compresseur ne fonctionne pas, la pression dans toutes les chambres du compresseur est la même. Cette pression provoque la contraction du soufflet DCV, ouvrant l’orifice côté bas, tout en fermant l’orifice haute pression. Voir la figure 4.

compresseurs-a-deplacement-variable

ICVDC chargé et en marche : atteint sa cylindrée maximale (Fig. 5)

La position légèrement inclinée du plateau oscillant crée un petit décalage dans la chambre de compression du compresseur (Fig. 4). Lorsque le compresseur fonctionne, le plateau oscillant qui tourne avec l’arbre vacille un peu. Cette action d’oscillation fait que les pistons se déplacent d’avant en arrière avec une course courte.

À chaque course d’aspiration des pistons, un petit volume de réfrigérant est aspiré dans la chambre de compression à travers la soupape à clapet d’aspiration, qui est ensuite pompé dans la chambre de refoulement à travers la soupape à clapet de décharge à chaque course de compression des pistons. Cela augmente la pression dans la chambre de refoulement du compresseur, tout en réduisant la pression dans la chambre d’aspiration. Étant donné que l’orifice côté bas de la soupape de commande de déplacement (DCV) est ouvert à ce stade, la même pression réduite est présente dans la chambre de commande.

compresseurs-a-deplacement-variable

La pression du réfrigérant dans la chambre de commande et le ressort autour de l’arbre exercent une force combinée (F2) sur l’arrière de chaque piston. Au fur et à mesure que le pompage se poursuit, il arrive un moment (et cela ne prendra pas longtemps) où la force à l’arrière de chaque piston (F2) est inférieure à la force exercée sur la tête de chaque piston (F1) par le liquide de refroidissement lors de la compression. caméra.

Lorsque F1 est supérieur à F2, les pistons opposés au pivot sont poussés vers la gauche par la force résultante (F1 moins F2). Cela augmente l’angle du plateau oscillant et, bien sûr, le déplacement du piston. En effet, plus de réfrigérant est aspiré de la chambre d’aspiration et pompé dans la chambre de refoulement. Ceci augmente encore la pression dans la chambre de refoulement et diminue la pression dans la chambre d’aspiration. Et comme l’orifice côté bas de la vanne de commande est toujours ouvert à ce stade, la pression dans la chambre de commande est également réduite. Cela augmente la force résultante sur la tête de piston (F1 moins F2), ce qui augmente en fait l’angle du plateau oscillant et le déplacement du piston.

Cette capacité accrue (décalage) se poursuit jusqu’à ce que le plateau cyclique soit à la position angulaire maximale. Dans ce cas, le compresseur atteint sa capacité maximale.

ICVDC est réglé sur sa cylindrée minimale (Fig. 6)

Alors que le compresseur continue de fonctionner à pleine capacité (déplacement), la température de l’armoire continuera à diminuer jusqu’à ce que la température souhaitée soit atteinte. À ce stade, la pression côté bas (pression de la chambre d’aspiration) est suffisamment basse pour provoquer l’expansion des ondes DCV, fermant le port côté bas et ouvrant le port côté haut du DCV (Fig. 6). Cela canalise le réfrigérant haute pression dans la chambre de commande. A ce stade, l’effort à l’arrière des pistons (F2) est supérieur à l’effort au sommet des pistons (F1). Cela diminue la cylindrée du piston.

compresseurs-a-deplacement-variable

Efficacité énergétique : comment fonctionne un compresseur d’air

En fonctionnement réel, lorsque le système de climatisation s’est stabilisé et que la température souhaitée est atteinte, la cylindrée du piston n’est ni maximale ni minimale. Il est suffisamment en désaccord pour maintenir une température stable dans la cabine. Le déplacement n’augmentera que lorsqu’il y a une demande, comme lorsque la porte est ouverte, mais reviendra à son état stable une fois que la température se stabilise.

Plus la cylindrée est grande, plus il sera difficile de faire tourner l’arbre du compresseur et plus le moteur demandera de la puissance. Par conséquent, plus la cylindrée est petite, moins la puissance du moteur est nécessaire. Une puissance moteur plus faible signifie une consommation de carburant plus faible. Et comme la cylindrée du compresseur n’est pas maximale dans des conditions normales, une puissance moteur moindre est nécessaire. Par conséquent, une consommation de carburant réduite.

Un problème courant avec les compresseurs à cylindrée variable à commande interne (ICVDC)

Un problème que nous trouvons avec les ICVDC est la perte de refroidissement lorsque le moteur monte en régime. Au repos, le refroidissement est correct. En utilisant une jauge de collecteur, vous remarquerez que lorsque le moteur accélère, la pression du côté bas commence à augmenter et la pression du côté haut commence à diminuer. C’est comme si l’embrayage s’était débrayé, mais non.

Il est très probable que le compresseur ait encore une capacité de pompage suffisante. Il se peut simplement que le compresseur diminue prématurément sa cylindrée (capacité), entraînant une perte de refroidissement lorsque le moteur accélère. Il peut y avoir un certain nombre de raisons pour lesquelles il en est ainsi, mais une chose est sûre. . . la soupape de commande de cylindrée ferme prématurément le port côté bas tout en ouvrant le port côté haut lorsque le moteur tourne. Nous avons mis en œuvre avec succès une solution à ce problème qui est abordée dans “Régler un compresseur à cylindrée variable à commande interne ou le convertir pour fonctionner comme un compresseur à cylindrée fixe”.

Je te vois là-bas.

Cet article est exact et vrai au meilleur de la connaissance et de la croyance de l’auteur. Le contenu est uniquement à des fins d’information ou de divertissement et ne remplace pas des conseils personnels ou professionnels sur des questions commerciales, financières, juridiques ou techniques.

questions et réponses : compresseur de climatisation variable

Question: Quel est le mécanisme de rétroaction par lequel la température de l’armoire est communiquée au compresseur VD à commande interne ?

Répondre: L’ECU du moteur reçoit le signal du capteur de température qui détecte la température de l’air provenant de l’évaporateur et reçoit également le signal du commutateur de contrôle de température qui est utilisé pour contrôler la température de la cabine. En utilisant ces deux signaux, l’ECU envoie un signal modulé en largeur d’impulsion (PWM) à la vanne de commande du compresseur. Si un refroidissement supplémentaire est nécessaire, l’ECU augmente le cycle de service du signal PWM. Si le refroidissement de la cabine dépasse le réglage du commutateur de contrôle de température, l’ECU réduit le cycle de service du signal PWM. Le cycle de service du signal PM détermine la capacité de pompage du compresseur. L’augmentation du cycle de service augmente la capacité de pompage.

Question: Est-il correct de piloter un compresseur variable avant qu’il ne se charge ? Il est venu avec de l’huile. Vous devez le conduire sur environ 50 miles pour le charger après avoir remplacé l’ensemble du système AC.

Répondre: Si votre nouveau compresseur à cylindrée variable est équipé d’un embrayage (type à commande interne), allez-y. Ce type de compresseur ne fonctionnera pas même si le moteur tourne si le système n’est pas chargé, donc aucun dommage ne peut survenir. En effet, le pressostat coupe l’alimentation électrique de l’embrayage du compresseur, l’empêchant de s’activer. Mais pour être sûr, éteignez le disjoncteur AC.

Si votre nouveau compresseur n’a pas d’embrayage (type à commande externe), laissez-moi d’abord vous poser ces questions :

1) Le compresseur nouvellement installé est-il neuf (tout juste sorti de la boîte) ?

2) Votre usine de compresseur est-elle remplie d’huile ?

3) Avez-vous lavé votre système de climatisation ?

Si la réponse à chacune de ces questions est OUI, alors je suis contre le fait que vous conduisiez votre voiture pendant 50 miles pour la recharger. La quantité d’huile fournie avec le nouveau compresseur est très faible et, avec le système rincé, elle pourrait facilement dériver hors du compresseur, privant le compresseur de la lubrification nécessaire. Notez qu’un compresseur sans embrayage fonctionne en continu pendant que le moteur tourne.

Bwire johnson le 13 avril 2020 :

Très instructif merci beaucoup pour ces informations.

Affection le 19 mars 2020 :

Tout d’abord, merci beaucoup pour l’explication. J’ai une question, pourquoi trouvons-nous plus de bruit et de vibrations dans VDC par rapport à FDC ?

Bénir le 17 février 2020 :

Bonjour Victor

Merci pour votre article sur le compresseur à cylindrée variable. Serait…

Avatar of admin

Written by admin

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *

1632862073 admin ajax

2021 ▷ Les meilleures machines de nettoyage d’ameublement (avis) en 2021 ventos.site

1632862303 admin ajax

⚡ 2021 ▷ Schéma de la boîte à fusibles Fiat Scudo (2007-2016) ventos.site